• bandeau ardn 2017
  • bandeau ardn 2017 (bis)
  • Bandeau Marianne
  • Un événement Télérama
  • En attendant Un Aller Retour dans le Noir

    Le polar se met au vert

    septembre à Vieux-Boucau (40)

     

    Lisle Noir Les vendanges du polar

    du 23 au 24 septembre à Lisle-sur-Tarn

     

    Polar en Cabanes Les vendanges du polar

    septembre à Bordeaux

Juil
16


Auteur :

La biblio des auteurs bientôt disponible 


Juil
16


Auteur : Laure

Votre programme à disposition jour par jour sur notre site


Juil
16


Auteur : Laure

Après Leye Adenle pour "Lagos Lady" aux éditions Métailié en 2016, le Prix sera décerné pour la deuxième fois le samedi 30 septembre 2017 lors de la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition du salon.

Le comité de sélection a publié la liste des 6 romans qui seront soumis à l'avis des dix membres du jury :

Hannelore Cayre – La Daronne (Editions Métailié),
Andreï Doronine – Transiberian back to back (Ed La Manufacture du Livre)
Joe Flanagan – Un moindre mal (Editions Gallmeister)
Sébastien Gendron – Révolution (Ed Albin Michel)
Hervé Le Corre – Prendre les loups pour des chiens (Editions Rivages)
Valerio Varesi – La pension de la via Saffi (Editions Agulo).

 


Juil
17


Auteur : Laure

 

 


Avr
12


Auteur : JCT

 


Avr
05


Auteur : ARDN


Jan
02


Auteur : François

Seul le silence - R. J. Ellory

Dans une petite ville de Géorgie, aux Etats-Unis peu avant la seconde guerre mondiale, une fillette est sauvagement assassinée. Quelques temps plus tard une deuxième jeune fille est retrouvée morte, puis une troisième. La peur s’empare des villageois. Joseph Vaughan, jeune adolescent, décide de réagir. Entouré de ses camarades de classe, courageux, ils formulent le serment de protéger leurs camarades, et partent en quête de l’assassin.


Sep
11


Auteur : François

CONDOR - CARYL FEREY

Quatre années après Mapuche, Caryl Ferey embarque de nouveau ses lecteurs vers le grand sud, encore en Amérique, mais cette fois-ci au Chili. En périphérie de Santiago, La Victoria, banlieue laissée pour compte, traîne son paquet de misère, ses enfants abandonnés qui survivent en recyclant les déchets, ses malfrats en tout genre et ses flics souvent débordés par des situations qui tangentent quotidiennement l'explosion.


Mar
21


Auteur : François

Toutes les vagues de l'ocean - Victor del Arbol

Depuis l’assassinat de son fils, Laura, flic à la dérive, est entrainée dans une spirale destructrice. La poursuite du meurtrier présumé, un mafieux Russe, hante ses journées, la ronge de l’intérieur et transforme son quotidien en enfer malsain et déprimant. Lorsque Zinoviev est retrouvé mort après avoir succombé à d’atroces tortures, l’affaire est entendue. La police classe d’autant plus vite le dossier, que la jeune femme se tire une balle dans l’estomac quelques jours plus tard. Cependant Gonzalo, le frère de Laura ne comprend pas ce geste. Il refuse l’évidence. Ce brave type qui accepte les règles de la société, dont l’inquiétude prend forme au travers de chaque petit truc de la vie quotidienne, et qui rêve si fort de devenir comme son père, décide de partir en quête de la vérité.

C’est ainsi que le thème principal de ce roman, la vérité, envoi le lecteur dans l’Histoire. Tous les personnages de Victor del Arbol naissent du passé. Duquel surgit la figure du père. Celui de Laura et Gonzalo. Elias.  Héro communiste Espagnol, qui voulait engloutir le monde  et qui s’est lui-même fait engloutir par ce XXème siècle. Cependant Gonzalo ne connait rien de l’histoire de son père, qui a disparu alors que le futur avocat n’avait que 4 ans. Il a grandi aux côté d’une image d’Epinal du héros. Par exemple il sait qu’il aimait aller pêcher à pied avec son père, mais comme il était trop jeune, ce souvenir se révèle être fabriqué par les pensées de sa mère.


Mar
18


Auteur : Christian

La fille de mon meilleur ami - Yves Ravey

« Avant de mourir à l'hôpital militaire de Montauban, Louis m'a révélé l'existence de sa fille Mathilde dont il avait perdu la trace. Il savait seulement qu'elle avait passé des années en asile psychiatrique et qu'on lui avait retiré la garde de son enfant. Il m'a alors demandé de la retrouver. Et j'ai promis. Sans illusion. Mais j'ai promis. Et c'est bien par elle que tout a commencé. » Quatrième de couverture mais aussi fin du premier chapitre.

Pour les amateurs des romans d’Yves Ravey ( « Bambi ba »r, « Cutter », « Enlèvement avec rançon », « Un notaire peu ordinaire » pour ne citer que les derniers très mâtinés romans noirs auxquels je rajouterai à titre personnel « Dieu est un steward de bonne composition » (Théâtre) et enfin « Le drap » qui m’a fait connaître l‘auteur en 2003) cette simple annonce réveille une envie paradoxalement éloignée des lectures tranquilles près d’une flambée. Pour les novices d’Yves Ravey je dois ajouter, comme je l’ai déjà dit à propos « du Notaire…peu ordinaire » que le monde de Ravey était proche de celui de Claude Chabrol ou de Patricia Highsmith. En parlant de ce dernier roman la critique a évoqué une filiation avec Simenon d’où mon plaisir à vous recommander cette lecture… peu ordinaire.


  • Le funiculaire
  • Le funiculaire

Les lieux du festival

  • Kiosque, Place Royale
  • Funiculaire
  • Théâtre Saint-Louis
  • Pavillon des Arts
  • Chapelle de la Persévérance
  • Cinéma Le Méliès
  • Médiathèque André Labarrère
  • Amphithéâtre de la Présidence de l’UPPA
  • Librairie l'escapade à Oloron

 


  • Ecole Internationale de Pau
  • Médiathèque Trait d’Union à Pau
  • Médiathèque André Labarrère à Pau
  • Médiathèque Louis Aragon à Tarbes
  • Médiathèque de Jurançon
  • Médiathèque de Billère
  • Bibliothèques d'Arudy et de Denguin
  • Librairie Hirigoyen Bayonne
  • Librairie Tonnet Pau

carte accueil 2016