Mar
21


Auteur : Stéphane

Le Diable tout le temps, Donald Ray Pollock

Donald Ray Pollock ou du moins ses personnages ont leurs propres idées très manichéennes sur le bien et le mal et comment exorciser ce mal. C’est un roman sombre et lumineux. Sombre car il dépeint des personnages violents, torturés, victimes de leurs folies.
Un pasteur obsédé, un père rédempteur qui n’épargne pas son fils, un couple déjantés qui mêle avec délices sexe et meurtres sur de jeunes autostoppeurs, un prédicateur bisexuel…
Lumineux car son écriture est d’une grande beauté.
C’est un livre lyrique et violent mais pas dénué d’humour, ou chacun va chercher sa part d’ombre et comprendre la rédemption selon Donald. C’est un livre qui marquera durablement votre esprit.

 

Le Diable tout le temps de Donald Ray Pollock chez Albin Michel


Mar
20


Auteur : François

Froid Mortel, Johan Theorin

En 2010 Pau fêtait la Suède, au travers du bicentenaire de l’accession de Bernadotte au trône du pays. Le salon du polar, d’un Aller Retour dans le Noir, avait rebondi sur cette thématique. Des auteurs suédois furent sollicités ; deux d’entre eux participèrent au salon : Kjell Eriksson et Johan Theorin.
Quand je rencontrais Johan Theorin à cette occasion, il avait publié deux romans en français : L’heure trouble et L’écho des morts. Je les dévorais avec appétit tant les histoires racontées m’emportaient avec leurs intrigues bien ficelées.


<<  1 2 3 4 5 [6